Jeu de cuisine sur Facebook

Jeux les mieux notés
Publicité

Le groupe bancaire allemand Deutsche Bank a enregistré une forte chute de ses bénéfices pour le deuxième trimestre de 2016. Les dirigeants de l'entreprise ont évoqué un environnement difficile qui a donc justifié cette perte de vitesse de la part de l'un des géants mondiaux du secteur bancaire. Pour rappel, le groupe a entamé une profonde restructuration durant le deuxième trimestre dernier, ce qui a eu pour effet de considérablement réduire son bénéfice qui n'a été que de 18 millions d'euros, alors qu'il était de quasiment 800 millions d'euros l'an passé à la même période. Ce résultat est donc très décevant pour les investisseurs et toutes les personnes qui pensaient pouvoir devenir riche avec cette action, mais également pour le consensus qui prévoyait des résultats beaucoup plus performants. Concernant le bénéfice avant impôt, celui-ci a chuté de plus de 30% pour s'élever à 408 millions d'euros, avec un chiffre d'affaires qui a quant à lui rétrogradé de 20% pour s'élever à 7,4 milliards d'euros.

Un contexte difficile évoqué par la banque

Ce sont notamment les incertitudes qui relèvent du référendum lié à l'Union européenne mais également le maintien des taux d'intérêt faibles en Europe qui ont expliqué la faiblesse des résultats de la banque allemande pour ce trimestre. Aussi, c'est évidemment la restructuration entreprise par le groupe qui est avancée comme justification de cette perte de vitesse, sachant qu'elle a eu un impact direct sur ses activités de courtage mais également sur les activités d'affaires ou de gestion de fortune de la banque. Si l'envie vous prend de devenir rentier en misant sur les marchés financiers, sachez que cette valeur est pour l'instant à éluder.